Le bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude est une molécule simple et universelle qui voit le nombre de ses utilisations augmenter constamment dans tous les domaines : biotechnologies, pharmacie, lutte contre les nuisibles, culture des algues, technologies de l’environnement… Il fait partie de la vie quotidienne. C’est un produit simple, à multi-usages, à la portée de tous.

Si vous en achetez en grande surface, vous lirez parfois sur l’emballage : « facilite la digestion, redonne couleur et saveur aux légumes, rend les pâtes à gâteaux légères, réduit l’acidité des confitures, etc… ». C’est un véritable catalogue de bienfaits ! Vous pourrez découvrir sur ce site Internet bon nombre de recettes avec le bicarbonate de soude.

Le bicarbonate de soude, c’est quoi ?

Le bicarbonate de soude se présente sous forme de poudre blanche, fine et cristalline, indolore. Si on la goûte ou on la boit diluée dans un peu d’eau, on constatera son goût légèrement salé.

Le bicarbonate est entièrement naturel, peu cher et peut être utilisé pour récurer, laver, nettoyer, polir, assainir, désodoriser, cuisiner puisqu’il est inoffensif et écologique (biodégradable). Il est devenu un produit phare prôné dans le monde par les écologistes.

L’histoire du bicarbonate de soude

Les Égyptiens l’utilisaient comme poudre à tout faire sous le nom de natron. Ils extrayaient ce natron dans le lit des lacs et rivières asséchés. Ils le délayaient dans un peu d’eau, le mélangeaient avec de l’argile et de la cendre, et s’en servaient comme savon.

Les embaumeurs l’utilisaient pour momifier des corps en les saupoudrant afin de les déshydrater. Mais le bicarbonate de soude servait aussi au blanchissage du linge, à la préparation des cuirs, à la conservation des viandes.

Les Égyptiens avaient également découvert qu’en mélangeant du natron, du sable et de la chaux après cuisson, on obtenait du verre, plus ou moins coloré selon le sable utilisé.

En 1971, le natron devient carbonate de soude, NaCO3. Un chimiste français, Nicolas Leblanc, réussit à l’extraire de l’eau de mer. Sa découverte est considérée comme l’un des actes fondateurs de l’industrie chimique. Le procédé de N. Leblanc est utilisé jusque dans les années 1870.

Il est alors supplanté par le procédé de Solvay, un chimiste belge, qui produit du carbonate de sodium Na2SO3 à partir de chlorure de sodium et de craie.

Aujourd’hui, le procédé de fabrication le plus répandu consiste à introduire de l’eau saumurée dans d’énormes réservoirs contenant de l’ammoniac. Le mélange est ensuite mis en contact avec du gaz carbonique, ce qui crée le bicarbonate de sodium.

Il n’y a donc aucune différence entre le bicarbonate de soude et le bicarbonate de sodium, hormis l’appellation.

Cette substance insoluble se précipite au fond des réservoirs, d’où elle est extraite, filtrée, lavée à l’eau froide, séchée puis mise en poudre. Sa formule chimique est NaHCO3. Cela signifie que le bicarbonate de soude contient du sodium, de l’hydrogène, du carbone et de l’oxygène. Le pH du bicarbonate est de 8.

Carte d’identité du bicarbonate de soude

Identification
Nom UICPA Hydrogénocarbonate de sodium
Synonymes Bicarbonate de soude, bicarbonate de sodium, carbonate acide de sodium
Formule brute NaHCO3
Etat physique solide
Apparence solide blanc en prisme (pur)
Odeur Aucune
Toxicité Aucune

Comment conserver le bicarbonate de soude ?

Le bicarbonate de soude se conserve très longtemps dans un placard protégé de l’humidité. Vous pouvez le garder dans son emballage d’origine, inutile de le mettre dans une autre boîte surtout si elle est en métal. N’oubliez pas de fermer la boîte après cha­que utilisation, car le bicarbonate de soude absorbe très facilement les odeurs.

Un bicarbonate qui réagit spontanément avec une goutte de vinaigre blanc ou de jus de citron en générant une forte effervescence aura gardé toutes ses propriétés.

Pourquoi utiliser le bicarbonate de soude ?

Si vous n’avez pas encore décou­vert le bicarbonate de soude, testez-le sans tarder. Vous serez surpris(e) de découvrir tous les services que cette petite poudre blanche est en mesure de vous rendre. Il permet de multiples usages :

  • on peut l’utiliser pour sa propre personne, pour ses enfants, pour les animaux de compagnie, pour la maison, pour faire la cuisine et pour les plantes du jardin,
  • en usage externe, il remplace un grand nombre de produits de ménage,
  • quand on l’emploie pour nettoyer, il n’agresse pas la peau,
  • sur le plan personnel, on peut l’utiliser comme un remède pour une multitude de petits pro­blèmes de la vie de tous les jours,
  • il est utile aussi pour l’hygiène personnelle et il adoucit la peau,
  • il a fait ses épreuves : déjà nos grands-mères en étaient contentes,
  • il n’est ni toxique ni dangereux,
  • il n est pas polluant pour l’environnement, car il est biodégradable,
  • il ne coûte pas cher,
  • il se conserve longtemps,
  • il se stocke facilement,
  • il se trouve sans problème dans le commerce,
  • on a l’impression de faire un geste pour la planète.

Le site bicarbonate-de-soude.info vous propose de décou­vrir en profondeur toutes les utilisations possibles du bicarbonate de soude et d’en faire un usage optimal et brillant.

Pour une alternative naturelle au bicarbonate de soude, nous vous recommandons d’utiliser la terre de diatomée.

bicarbonate de soude